L'épidémie de grippe confirmée, la gastro à nos portes

09/01/13 à 19:58 - Mise à jour à 19:58

Source: Le Vif

(Belga) Les virus saisonniers sont souvent les plus virulents aux mois de décembre et de janvier. La grippe a atteint le stade d'épidémie ce mercredi en Belgique. La gastro-entérite est par ailleurs bien installée en France et pourrait frapper à nos portes.

L'épidémie de grippe confirmée, la gastro à nos portes

Les mois d'hiver sont propices à l'apparition des virus saisonniers comme les grippes, gastro-entérites et bronchiolites. Mercredi, l'Institut de Santé Public (ISP) l'annonçait officiellement: l'épidémie de grippe a atteint la Belgique. Le nombre de patients ayant consulté un médecin généraliste pour un syndrome grippal a dépassé, pendant deux semaines consécutives, le seuil épidémique de 139,5 consultations par semaine pour 100.000 habitants. De même, la gastro-entérite est à nos portes. L'épidémie a été confirmée aujourd'hui en France par le réseau des médecins Sentinelles. Les départements frontaliers ne sont pas épargnés. Le symptôme principal de la gastro-entérite, la diarrhée aiguë, n'est toutefois plus surveillé en Belgique. Les consultations liées au virus respiratoire syncitial (VRS), responsable des bronchiolites, ont par ailleurs augmenté il y a quelques semaines, selon des chiffres de l'ISP, mais ce taux a diminué depuis lors, notamment chez les enfants. "Les virus respiratoires et ceux responsables des gastro-entérites se propagent de fin novembre à fin mars", explique le professeur Yves Van Laethem, spécialiste en maladies infectieuses à l'hôpital Saint Pierre (ULB). "Ils agissent par cycle et reviennent chaque année". Une épidémie peut durer de huit à douze semaines. La meilleure façon de se protéger contre les virus saisonniers est de se laver les mains régulièrement et de se couvrir la bouche dès que l'on tousse ou éternue. En ce qui concerne la grippe, les médecins conseillent aux populations à risque (les personnes âgées, les femmes enceintes et les malades chroniques) de se faire vacciner. (Jonas Hamers / ImageGlobe)

Nos partenaires