L'enseignement secondaire communal de Schaerbeek à l'arrêt ces mercredi et jeudi

22/10/13 à 16:53 - Mise à jour à 16:53

Source: Le Vif

(Belga) Les enseignants des écoles secondaires du réseau communal de Schaerbeek observeront ces mercredi et jeudi un arrêt de travail pour dénoncer le non-respect par leur pouvoir organisateur de l'obligation de publier le classement des enseignants temporaires prioritaires pour l'octroi d'attributions d'emplois dans les écoles, ou les nominations.

L'enseignement secondaire communal de Schaerbeek à l'arrêt ces mercredi et jeudi

Les syndicats, réunis en front commun, entendent de la sorte réclamer le respect de cette obligation inscrite dans le statut des enseignants. Elle vise à garantir que les profs disposant de la plus grande ancienneté aient priorité lors de toute ouverture de poste ou nomination "Sans ce classement, qui est une obligation statutaire, il nous est impossible de vérifier si le pouvoir organisateur respecte bien les règles de priorité", justifie Michel Thomas, responsable de la CGSP-Enseignement pour la commune de Schaerbeek. Selon les syndicats, trois erreurs d'attribution ont déjà été détectées ces derniers mois un peu par chance, mais rien ne dit qu'elles ne sont pas plus nombreuses. L'arrêt de travail touchera mercredi le lycée Emile Max et l'institut technique Frans Fischer, suivi jeudi par l'athénée Fernand Blum, soit 2.389 élèves au total. Interrogé mardi, l'échevinat de l'Enseignement de Schaerbeek se dit prêt à fournir la liste exigée, comme il l'a d'ailleurs déjà fait pour l'enseignement primaire et spécial, souligne-t-il. Mais celui-ci demande un petit délai, le classement des enseignants temporaires prioritaires n'ayant plus été réalisé depuis... 18 ans. "Nous avons donc besoin d'un peu de temps pour l'élaborer", plaide-t-on auprès de la commune. Un argument que rejettent les syndicats qui ne comprennent pas que la commune de Schaerbeek ne soit capable pas à fournir des éléments d'informations que les autres communes bruxelloises parviennent à fournir sans difficulté. (Belga)

Nos partenaires