L'écrivain belge Nicolas Ancion a écrit un roman en 24 heures depuis New York

30/05/13 à 22:25 - Mise à jour à 22:25

Source: Le Vif

(Belga) L'écrivain belge Nicolas Ancion a relevé le défi d'écrire un roman en 24 heures. Pour réaliser son marathon littéraire, qui a débuté mercredi à 22 heures (heure belge) pour se terminer jeudi soir, le Liégeois a choisi la ville de New York, où se déroule actuellement le salon littéraire BookExpo America.

Nicolas Ancion, qui a choisi d'intituler son roman "Courir jusqu'à New York", a invité les internautes à réagir sur le contenu de son roman (rendu disponible presque en direct sur internet) sur les médias sociaux. "J'ai reçu des centaines de réactions sur Twitter et Facebook, toujours enthousiastes, les autres ne font pas savoir ce qu'ils pensent. J'ai tenu compte des réactions, bien entendu, surtout quand on m'a signalé des erreurs. Beaucoup de lecteurs m'envoient aussi des mots d'encouragement. C'est très différent de l'écriture en solitaire ! ", a assuré à l'agence Belga l'écrivain au milieu de la rédaction de son roman. Ce n'est pas la première fois que Nicolas Ancion se prête à ce genre d'exercice. En effet, il avait déjà réalisé un premier marathon en 2010 durant la Foire du Livre de Bruxelles. "J'ai très envie d'écrire un roman sur chaque continent. Déjà deux! ", a-t-il ajouté. A New York, la rédaction du roman s'effectue depuis différents endroits, parfois improvisés en fonction d'une connexion à internet ou de l'inspiration. "New York est une ville que j'adore, qui bouge sans cesse, qui inspire donc (et qui expire aussi). Changer de lieux, c'est pour varier les plaisirs", a expliqué le Liégeois. Nicolas Ancion espère avoir l'occasion de venir écrire un nouveau roman à Liège lors du festival de littérature Les Parlantes en mars 2014. (Belga)

Nos partenaires