L'Azerbaïdjan adopte une loi controversée punissant la calomnie sur Internet

14/05/13 à 17:23 - Mise à jour à 17:23

Source: Le Vif

(Belga) L'Azerbaïdjan a adopté mardi une loi controversée faisant de la "calomnie" et des "injures" sur Internet des crimes passibles de peines de prison, un texte dénoncé par l'opposition qui craint qu'il ne soit utilisé pour museler les critiques du pouvoir.

La loi, adoptée à une majorité écrasante, prévoit notamment jusqu'à trois ans de prison pour les affaires de calomnie sur Internet. Mais l'opposition craint que cette loi ne soit utilisée contre elle. Les militants de l'opposition utilisent en effet largement les réseaux sociaux pour coordonner leurs activités et appeler leurs partisans à manifester contre la politique des autorités azerbaïdjanaises. Début mai, le commissaire européen pour l'Elargissement et la politique européenne de voisinage, Stefan Füle, s'est dit "préoccupé par les tentatives éventuelles de restreindre le libre accès à l'Internet". Par ailleurs, le Parlement a aussi accepté mardi d'accroître la durée de détention pour les arrestations "administratives" - dont les militants de l'opposition font souvent l'objet - de quinze jours maximum à trois mois. Les organisations de défense des droits de l'homme accusent régulièrement le régime du président azerbaïdjanais Ilham Aliev de persécuter les journalistes et d'emprisonner les opposants. L'élection présidentielle, dont M. Aliev est le grand favori, est prévue en octobre dans cette ex-république soviétique du Caucase. (Belga)

Nos partenaires