L'auteur d'un tweet condamné à cinq mois de prison avec sursis en Turquie

28/11/13 à 19:39 - Mise à jour à 19:39

Source: Le Vif

(Belga) Un tribunal d'Istanbul a condamné à cinq mois de prison avec sursis l'auteur d'un tweet jugé menaçant à l'endroit d'une chanteuse de rock turque populaire, suscitant jeudi une avalanche de protestations sur Twitter.

L'auteur d'un tweet condamné à cinq mois de prison avec sursis en Turquie

Bien connu des internautes pour ses messages provocants, Cihat Akbel a été condamné pour avoir lancé une campagne dirigée contre la chanteuse Aylin Aslim, elle aussi adepte du site de micro-blogging, accompagnée de ce commentaire: "il faut aller à ses concerts et lui lancer une faucille à la tête". Dans son jugement rendu mercredi, le tribunal de la mégapole turque a considéré que ce tweet pouvait être considéré comme un "crime". M. Akbel a immédiatement dénoncé le jugement et plaidé de sa bonne foi. "Je n'avais pas l'intention de menacer qui que ce soit", a-t-il assuré sur Twitter. De nombreux internautes ont réagi vivement à cette condamnation, dénonçant une atteinte à la liberté d'expression. "Certaines personnes débordent, c'est tout. Cette décision est beaucoup trop sévère", a ainsi écrit Burak Uslu. En septembre dernier, un tribunal d'Istanbul a confirmé une condamnation à dix mois de prison avec sursis prononcée contre le pianiste virtuose Fazil Say, auteur d'une série de tweets contre l'islam jugés insultants. Le Premier ministre islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan est un adversaire résolu des réseaux sociaux. Lors de la fronde antigouvernementale de juin dernier, il avait qualifié de "fauteur de trouble" le réseau Twitter, instrument de communication privilégié des manifestants qui réclamaient sa démission. Son Parti de la justice et du développement (AKP) a toutefois récemment annoncé la constitution d'un réseau de plusieurs milliers de jeunes militants chargés de propager ses idées sur les réseaux sociaux. (Belga)

Nos partenaires