L'auditeur du Conseil d'Etat recale une deuxième fois le projet commercial Uplace

30/11/13 à 07:22 - Mise à jour à 07:22

Source: Le Vif

(Belga) L'auditeur du Conseil d'Etat a décidé pour la deuxième fois d'émettre un avis négatif sur le projet de méga-centre commercial Uplace, à Machelen (Brabant flamand), lit-on samedi dans L'Echo et De Tijd. L'institution estime que les autorités flamandes n'ont pas fourni une sécurité juridique suffisante dans le domaine de la mobilité lorsqu'elles ont établi leur Plan régional d'aménagement du territoire. Il s'agit du même argument que celui utilisé lors du premier avis négatif émis en décembre 2012.

L'auditeur du Conseil d'Etat recale une deuxième fois le projet commercial Uplace

Pour délivrer l'autorisation écologique, le gouvernement flamand ne peut pas considérer que les travaux d'infrastructure concernant la mobilité seront effectivement autorisés et réalisés, affirme l'auditeur dans son avis. Le Conseil d'Etat étudiera probablement le Plan régional d'aménagement du territoire et le permis envionnemental en même temps, durant la première moitié de l'année prochaine, écrivent les quotidiens. Le gouvernement flamand peut encore se défendre sur le fond. Uplace estime qu'il n'y a pas de plaintes sur le progrès même du dossier mobilité. "Le gouvernement flamand vient précisément cette semaine de délivrer les permis de construire à l'Agence des routes et des transports (Agentschap Wegen en Verkeer)", réagit la société. "Les travaux se trouvent actuellement dans une procédure d'adjudication. La commune de Machelen prépare le réaménagement des rues environnantes. Le gouvernement flamand travaille avec De Lijn à l'établissement d'une navette de bus. Et les plans pour une station de chemin de fer ont été approuvés", détaille Uplace. La société s'attend à ce que le projet puisse enregistrer un retard de six mois. Cela dépendra de la décision du Conseil d'Etat et de la date à laquelle elle sera rendue. (Belga)

Nos partenaires