L'arrêt condamnant les parents de Sadia cassé sur le plan civil

10/04/13 à 18:25 - Mise à jour à 18:25

Source: Le Vif

(Belga) La cour de cassation a prononcé, mercredi, la cassation partielle de l'arrêt de la cour d'assises de Namur condamnant les parents de Sadia pour l'assassinat de cette dernière. Il ne sera toutefois pas question d'un troisième procès dans cette affaire, la cassation ne portant que sur le montant des indemnités de procédure.

La cour a relevé que les indemnités de procédure qui avaient été octroyées à la partie civile, le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme étaient supérieures au montant légal. Le montant de 330 euros devra donc être abaissé à un euro provisionnel comme cela est prévu. Sur le plan pénal par contre, la cour a prononcé le rejet du pourvoi. Les condamnations décidées par la cour d'assises de Namur sont donc désormais définitives. Les parents de Sadia, Mohamed Shiekh Tario et Zahida Parveen, avaient été condamnés, le 19 décembre dernier, à respectivement 25 et 15 ans de réclusion. Les jurés avaient estimé qu'ils étaient responsables de l'assassinat de leur fille Sadia, commis par leur fils et leur autre fille, le 22 octobre 2007 à Lodelinsart. La famille Shiekh n'avait pas accepté que Sadia entretienne une relation avec un Belge non musulman. Mohamed Shiekh Tario et Zahida Parveen avaient été jugés une première fois devant la cour d'assises de Mons, en décembre 2011, et condamnés respectivement à 25 et 20 ans de réclusion. Mais cet arrêt avait été cassé. (Belga)

Nos partenaires