L'armée syrienne mène des raids aériens à travers le pays

17/11/12 à 16:04 - Mise à jour à 16:04

Source: Le Vif

(Belga) Les chasseurs-bombardiers de l'armée syrienne ont de nouveau mené samedi des raids aériens sur les provinces d'Idleb (nord-ouest), d'Alep (nord) et de Damas, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'armée syrienne mène des raids aériens à travers le pays

Au total, au moins 18 personnes, dont 9 civils, ont péri samedi à travers le pays, selon un premier bilan de l'OSDH. Dans le sud de Damas, 4 civils ont péri sous les tirs d'obus de mortier contre le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, a ajouté l'organisation, faisant état de violents combats dans le quartier de Tadamoun. Quatre autres civils ont été tués par les bombardements de l'artillerie sur la région entourant la capitale, selon l'OSDH, basée au Royaume-Uni et s'appuyant sur un réseau de militants et de sources médicales dans les hôpitaux civils et militaires à travers la Syrie. L'aviation survolait également la Ghouta orientale, la campagne qui borde Damas, principale base arrière des rebelles qui mènent des opérations dans la capitale, selon l'OSDH, tandis que les troupes du régime, déployées en masse, coupaient les routes menant à Damas, verrouillant des quartiers de la capitale. A une dizaine de kilomètres au sud de Damas, des obus de mortier ont été tirés sur la localité de Deir al-Asafir, que se disputent l'armée et les rebelles, a rapporté l'OSDH, sans préciser qui était à l'origine des tirs. Près de la frontière irakienne, les rebelles ont pris le contrôle de l'aéroport de Hamdane à Boukamal, depuis lequel décollaient les hélicoptères de l'armée de l'air, a rapporté l'OSDH, ajoutant que les insurgés avaient saisi des armes lourdes et des canons à obus. Avec cette prise, "les rebelles contrôlent désormais une large zone géographique, où ne subsiste qu'une base militaire dans la ville de Mayadine, jusqu'au sud de la province de Hassaka, plus au nord", a précisé le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. Dans le nord du pays, deux rebelles ont péri lors de combats à Alep, où l'aviation a mené des raids, tandis que plusieurs localités alentour, en particulier Haritane et Anadane, plus au nord, étaient bombardées à l'artillerie, selon l'OSDH. Le long de l'axe stratégique reliant Damas et Alep, l'armée de l'air a également frappé Maaret al-Noomane (nord-ouest), où les rebelles ont récemment perdu du terrain. Vendredi, les violences en Syrie avaient fait au moins 119 morts - 42 soldats, 49 civils et 28 rebelles -, selon l'OSDH, qui a recensé plus de 39.000 morts depuis le début du conflit il y a 20 mois. (PVO)

Nos partenaires