L'armée syrienne a utilisé du chlore contre les rebelles selon l'opposition

24/05/14 à 00:51 - Mise à jour à 00:51

Source: Le Vif

(Belga) Des militants de l'opposition et un médecin ont affirmé vendredi que le régime du président syrien Bachar al-Assad avait utilisé du chlore pour attaquer des opposants dans des villes des provinces d'Hama et Idlib (nord-ouest de la Syrie) jeudi.

Ces informations n'ont pas pu être confirmées de source indépendante en particulier par l'Observatoire syrien pour les Droits de l'homme, basé en Grande-Bretagne. "La ville de Kafr Zita dans la province de Hama a été touchée jeudi par des bombes (larguées depuis un hélicoptère) contenants du chlore", selon Mohammad Karman un activiste de l'Union révolutionnaire syrienne jointe grâce à Skype (téléphone par internet). Des militants dans la province d'Idlib ont, de leur côté, distribué une vidéo montrant des malades dont des enfants soignés dans des hôpitaux de campagne apparemment souffrant de suffocations. "Nous sommes sûr que du chlore a été utilisé. On peut sentir le chlore à des kilomètres et le gaz qui s'est échappé après les explosions était blanc jaunâtre", a indiqué le médecin Tajeddin al-Bakri, qui exerce dans la région. Des responsables occidentaux qui soutiennent la révolte dirigée contre le régime de Bachar al-Assad et des groupes humanitaires ont déjà indiqué que Damas est soupçonné d'avoir utilisé du chlore lors d'attaques contre des zones contrôlées par la rébellion. Les Etats-Unis ont dit que si ces accusations étaient prouvées, ces attaques seraient en contradiction avec la Convention sur les Armes Chimiques que Damas s'est engagé à respecter dans le cadre d'un accord sur la destruction de l'arsenal chimique syrien, obtenu grâce à une médiation des Etats-Unis et de la Russie. (Belga)

Nos partenaires