L'armée bombarde la province de Damas pour chasser les rebelles

04/12/12 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Le Vif

(Belga) L'armée syrienne a bombardé mardi matin plusieurs secteurs de la banlieue est et sud-ouest de Damas, quelques heures après la prise d'un village par des combattants islamistes dans la province de Deir Ezzor (est), selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'armée bombarde la province de Damas pour chasser les rebelles

Dans la périphérie de la capitale, "l'armée pilonne les vergers de la Ghouta-est tout en poursuivant ses opérations dans le secteur", a également indiqué l'OSDH qui s'appuie sur un réseau de militants et de médecins sur le terrain. "Les bombardements visent les localités au sud-est de Damas et des explosions sont entendues dans toute la province. Les bombes s'abattent aussi autour de Beit Sahem, Daraya et Aqraba", a affirmé son directeur Rami Abdel Rahmane. Des journalistes-citoyens ont affirmé sur le réseau internet Ugarit que la localité de Mouadamiya al-Cham, au sud-ouest de Damas, était bombardée depuis mardi matin. "L'armée tente à tout prix de chasser les rebelles hors de la province alors que ces derniers tentent par tous les moyens d'y entrer sans y parvenir pour le moment", a assuré M. Abdel Rahmane. Selon le quotidien al-Watan, proche du pouvoir, "l'armée progresse sur les axes de la province de Damas et sur la route d'Azaz à Alep (nord)". Selon le journal, "l'armée a pris le contrôle de Harasta, alors que les affrontements se poursuivaient dans le périmètre de Douma, faisant des centaines de morts et de blessés dans les rangs des terroristes", terme par lequel Damas désigne les rebelles. En outre, "l'armée a continué de pourchasser les hommes armés dans les quartiers sud de Damas, particulièrement à Hajar al-Aswad, Tadamoun, Qadam et Assali, détruisant de nombreuses caches et leur faisant subir d'énormes pertes humaines et matérielles". (VIM)

Nos partenaires