L'architecte et poète bruxellois Pierre Puttemans est décédé

17/08/13 à 10:52 - Mise à jour à 10:52

Source: Le Vif

(Belga) L'architecte et poète bruxellois Pierre Puttemans, époux pendant cinquante ans de Jacqueline Harpman, est décédé vendredi à Bruxelles, a confirmé sa famille à l'Agence Belga.

Né en 1933 dans une famille d'architecte à Uccle, Pierre Puttemans a fait ses études d'architecture et d'urbanisme à La Cambre. Il a ensuite fondé Urbat, un groupe d'architectes. "Mon père s'est spécialisé dans les bâtiments publics", souligne sa fille Marianne. On lui doit plusieurs bâtiments de l'ULB, le nouveau Théâtre de Poche, la rénovation et la surélévation de La Monnaie, la bibliothèque de Nivelles (Waux-Hall) ou le centre de traumatologie et de réanimation de l'hôpital Brugmann. Il était également poète, adepte, avec ses six comparses du groupe Phantomas, du surréalisme. "C'était un véritable amour de la langue", commente sa fille. Il a écrit une Histoire de l'architecture moderne en Belgique et une volumineuse monographie de l'architecte Art nouveau Henry Van de Velde. Il formait avec l'écrivaine et psychanalyste Jacqueline Harpman, décédée en 2012, "un couple fusionnel" uni depuis 1963. Ils avaient même collaboré pour le roman "Le Bonheur du crime". "Mon père était très facétieux et écrivait parfois des pastiches dans le style de ma mère, avant de les glisser dans ses papiers pour qu'elle tombe dessus par hasard une semaine plus tard." Le couple avait deux filles, Marianne et Toinon. Pierre Puttemans a longtemps été professeur à La Cambre, mais également à l'Institut supérieur d'urbanisme et de rénovation urbaine. Il s'est aussi passionnément engagé dans la Commission bruxelloise des monuments et des sites. Pierre Puttemans s'est éteint inopinément vendredi à l'hôpital Edith Cavell. (Belga)

Nos partenaires