L'ancienne piscine d'Ans démolie en urgence pour des raisons de stabilité

19/09/13 à 11:47 - Mise à jour à 11:47

Source: Le Vif

(Belga) Stéphane Moreau, le bourgmestre d'Ans, a pris en sa qualité de responsable de la sécurité et de la salubrité publiques, un arrêté de démolition immédiate de la piscine située rue Jaurès, le bâtiment menaçant de s'effondrer.

L'ancienne piscine d'Ans démolie en urgence pour des raisons de stabilité

Les équipes de démolition sont sur le chantier depuis jeudi matin pour démonter dans un premier temps la toiture. La démolition proprement dite débutera vendredi ou samedi. L'ancienne piscine d'Ans fait l'objet d'un minutieux suivi de la part des autorités communales et d'un bureau d'étude en stabilité depuis quelques années. Le bourgmestre avait d'ailleurs déjà pris en juin dernier un arrêté interdisant l'exploitation du site, décision prise sur recommandation d'un bureau d'étude d'ingénieurs. Une surveillance du bâtiment a été maintenue et il a été constaté ces derniers jours que le bâtiment avait bougé. Après un nouvel examen par l'architecte communal, les services d'incendie et un spécialiste en démolition, il a été conclu que le bâtiment présentait un risque grave et imminent d'effondrement. La toiture en Eternit doit être démontée indépendamment du reste du bâtiment vu la présence d'amiante. La démolition de la piscine débutera, elle, vendredi ou samedi. Les opérations dureront 3 à 4 jours. Le site sera destiné à des activités sociales. La nouvelle piscine, en cours de construction le long de la N3, sur les anciens terrains de football de Loncin, sera quant à elle accessible dès la fin de cette année voire dans le courant du premier trimestre 2014. (Belga)

Nos partenaires