L'ancien échevin de Dinant Omer Laloux, accusé de harcèlement sexuel, a été blanchi

09/10/13 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

Source: Le Vif

(Belga) Omer Laloux, ancien échevin cdH à Dinant et directeur de la société de logement social La Dinantaise, a été blanchi le 20 septembre dernier, a indiqué l'auditorat du travail de Namur et Dinant. Une étudiante jobiste avait déposé plainte en mars 2012 pour harcèlement sexuel à son encontre.

La plaignante, la fille de l'actuel bourgmestre de Mettet Yves Delforge, avait déposé plainte en mars 2012 pour harcèlement sexuel. Elle avait affirmé que lors du congé de Carnaval 2012, Omer Laloux avait tenté de l'embrasser et de soulever son pull alors qu'elle se trouvait dans son bureau. La plainte était passée entre les mains du procureur de Roi de Dinant avant d'être transférée à l'auditorat du travail de Dinant. "Le dossier a été classé sans suite le 20 septembre 2013. L'infraction n'a pas été établie car il n'y avait aucun témoin direct et aucune preuve", a expliqué l'auditeur du travail de Dinant et de Namur. A la suite de cette annonce, Omer Laloux, qui n'avait pas été sanctionné et avait donc pu continuer à exercer sa fonction de directeur de La Dinantaise, s'est dit soulagé. "Je savais dès le début que cette plainte ne donnerait rien car je n'avais rien à me reprocher. Mais elle a quand même fait un mal terrible. Nous étions proches des élections communales et elle a porté préjudice à notre liste", a conclu Omer Laloux. (Belga)

Nos partenaires