L'ancien bourgmestre de Gouvy, André Hubert, renvoyé en correctionnelle

26/02/13 à 14:32 - Mise à jour à 14:32

Source: Le Vif

(Belga) L'ancien bourgmestre de Gouvy, André Hubert, est renvoyé en correctionnelle dans le dossier portant sur une vente de bois à la commune à une période où l'entité était administrée par M. Hubert. Dans cette affaire, des liens apparaissent avec l'exploitation forestière dirigée par le maïeur à côté de son mandat politique. La justice avait été saisie de cette affaire en 2010 par le groupe UNION, alors dans la minorité au conseil communal, et qui depuis est au pouvoir. André Hubert, qui a, lui, perdu son maïorat à la suite des élections communales d'octobre dernier, parle d'une "erreur de bon de commande" tout en se défendant toujours de volonté d'enrichissement personnel.

Une employée communale, qui est la compagne d'André Hubert, est aussi renvoyée devant le tribunal pour faux. Le non-lieu avait toutefois été plaidé devant la chambre du conseil. Finalement, le réquisitoire du parquet a été suivi. "Même s'il y a plusieurs préventions, toutes concernent un même dossier", précise néanmoins le procureur du Roi de Marche-en-Famenne, Elisabeth Dessoy. André Hubert déclare qu'il ne fera a priori pas appel de cette ordonnance et qu'il s'expliquera devant le tribunal pour démontrer qu'il est innocent, de même que l'employée communale. "En ce qui me concerne, quoi qu'il arrive, le mal est fait. Même si je suis toujours présumé innocent, la population m'a déjà condamné", a encore indiqué André Hubert après avoir appris son renvoi devant le tribunal correctionnel. Désormais conseiller communal dans l'opposition, l'ancien bourgmestre annonce de plus qu'il ne compte plus briguer à l'avenir un quelconque poste de bourgmestre ou d'échevin à Gouvy. Le procureur du Roi indique que le dossier pourrait déjà être fixé devant le tribunal d'ici le mois de juin. (MUA)

Nos partenaires