L'alerte à la bombe à l'Université d'Anvers émanait de musulmans radicaux

29/10/13 à 07:17 - Mise à jour à 07:17

Source: Le Vif

(Belga) La fausse alerte à la bombe lundi à l'Université d'Anvers émanait d'extrémistes musulmans, écrivent la Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg mardi. Les musulmans radicaux semblent viser essentiellement Anvers dans leurs menaces.

L'alerte à la bombe à l'Université d'Anvers émanait de musulmans radicaux

L'alerte à la bombe a été envoyée par mail à différentes personnes à l'université. La langue utilisée ne laisse planer aucun doute sur l'implication de musulmans extrémistes, selon des sources judiciaires. La rhétorique utilisée et le vocabulaire étaient en outre identiques aux messages contenus dans un petit film de menaces diffusé sur internet la semaine dernière par un combattant anversois en Syrie. Le lien vers ce petit film avait été envoyé par mail mercredi passé par le combattant anversois Brian De Mulder à la Gazet van Antwerpen, avec la précision que le film provenait de l'organisation terroriste Majis Shura Muhajirin. Cette organisation regroupe tous les combattants belges en Syrie. Selon des sources judiciaires, des musulmans extrémistes mènent une véritable campagne de dénigrement contre la ville d'Anvers. "C'est le bourgmestre Bart De Wever qui fait des déclarations sans ambiguïté sur les combattants en Syrie. Et ce sont les enquêteurs de la cellule terrorisme d'Anvers qui s'attaquent résolument aux membres de Sharia4Belgium. C'est pour cela qu'Anvers est visée." (Belga)

Nos partenaires