L'alcool frelaté fait au moins 12 morts en République tchèque

12/09/12 à 17:11 - Mise à jour à 17:11

Source: Le Vif

(Belga) Douze personnes sont mortes au cours des derniers jours en République tchèque à la suite de la consommation d'alcool frelaté, a annoncé mercredi la police nationale.

"Mercredi à 12H30, nous avons recensé douze morts, dont neuf cas confirmés d'empoisonnement au méthanol", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la police tchèque, Stepanka Zatloukalova. "Nous attendons les résultats de l'autopsie des trois autres victimes", a-t-elle ajouté. Par ailleurs, 21 personnes étaient hospitalisées mercredi en début d'après-midi en rapport avec cette affaire, un nombre "en hausse constante", selon elle. Plusieurs patients hospitalisés sont frappés de cécité et placés dans un coma artificiel, leur état étant souvent qualifié de "critique" par les médecins. Il s'agit de la plus grave vague d'intoxications à l'alcool depuis trente ans en République tchèque, selon des spécialistes. Le nord-est du pays est le plus lourdement frappé, mais plusieurs cas ont été enregistrés aussi à Pribram, à 60 km au sud-ouest de Prague. La police a interpellé dimanche un homme de 36 ans impliqué, selon elle, dans des cas d'intoxication. Les autorités ont lancé des contrôles généralisés dans des restaurants, des cantines et des points de vente d'alcool. Un autre homme soupçonné d'avoir distribué de l'alcool de contrebande a été interpellé à Zlin (sud-est), a déclaré le chef adjoint de la police tchèque Vaclav Kucera à la télévision publique CT24. Outre le taux de consommation de bière par habitant le plus élevé dans le monde, la République tchèque est le deuxième consommateur mondial d'alcool par habitant adulte, derrière la Moldavie, selon les données de l'Organisation Mondiale de la Santé pour 2011. (QUJ)

Nos partenaires