L'AIEA confirme le gel par l'Iran d'activités nucléaires

20/01/14 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Le Vif

(Belga) L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a confirmé lundi le gel par l'Iran d'une partie de ses activités nucléaires, conformément à l'accord intermédiaire conclu avec les grandes puissances, ont indiqué des sources diplomatiques à Vienne.

"Tout est en ordre, toutes les exigences ont été remplies", a indiqué un diplomate occidental, confirmant d'autres déclarations diplomatiques. Le chef de l'organisation nucléaire iranienne, Ali Akbar Salehi, cité par l'agence officielle Irna, avait auparavant annoncé "la suspension volontaire de l'enrichissement d'uranium à 20%" à compter de 08H30 GMT (09H30 en Belgique). Les inspecteurs de l'AIEA, l'agence spécialisée de l'ONU, ont été déployés sur les sites concernés pour rendre compte des mesures concrètes prises par l'Iran pour respecter sa part de l'accord. L'accord conclu à Genève avec le groupe des 5+1 (Etats-Unis, Chine, Russie, France, Grande-Bretagne et l'Allemagne) entre lundi dans sa phase d'application. Il s'agit d'une première étape vers la négociation d'un accord à plus long terme dont l'objectif est de mettre un terme à dix ans de bras de fer entre Téhéran et la communauté internationale à propos du programme nucléaire iranien. Les grandes puissances soupçonnent l'Iran de vouloir se doter de la bombe atomique sous couvert de son programme civil, ce que le régime islamique a toujours nié. Selon l'accord de Genève, l'Iran s'est engagé contre l'allégement de certaines sanctions internationales à limiter dans les six mois à venir l'enrichissement d'uranium à 5%, à transformer son stock d'uranium à 20%, à geler à leur niveau actuel ses activités dans les sites de Natanz et Fordo ainsi qu'au réacteur à eau lourde d'Arak, et à mettre un terme à l'installation de nouvelles centrifugeuses dans ces sites. (Belga)

Nos partenaires