L'agronomie, c'est bien plus que l'agriculture

23/03/13 à 14:20 - Mise à jour à 14:20

Source: Le Vif

(Belga) L'Ecole Provinciale d'Agronomie et des Sciences de Ciney (EPASC) célèbre samedi les 25 ans de son bachelier en agronomie. "La vision de l'agronomie est aujourd'hui bien trop restrictive", estime Louis-Marie Fiasse, coordinateur du bachelier. Il souligne ainsi le fait que la grosse majorité des étudiants de cette filière trouvent un emploi dès le diplôme obtenu, et ce dans des secteurs très divers.

L'agronomie, c'est bien plus que l'agriculture

L'EPASC propose un bachelier professionnalisant, c'est-à-dire un diplôme directement valorisable sur le marché du travail. "Au cours des dix dernières années, nous avons eu en moyenne environ 150 étudiants inscrits sur les trois années de cours", explique M. Fiasse. Ces étudiants se répartissent en trois finalités: agro-industrie et biotechnologies; techniques et gestion des entreprises agricoles; environnement. Ces études ouvrent alors des perspectives bien plus larges que celles de l'agriculture au sens strict du terme. "Nos diplômés travaillent dans la recherche appliquée, dans l'industrie cosmétique et pharmaceutique, dans des laboratoires de biotechnologies, dans le monde vétérinaire et même dans le secteur bancaire", indique fièrement M. Fiasse. Les étudiants doivent effectuer un stage d'environ trois mois lors de leur dernière année et environ un tiers d'entre eux sont engagés dans l'entreprise où ils ont travaillé à l'issue de leur stage. "L'agronomie recouvre un domaine bien plus large que ce que le commun des mortels imagine", conclut Louis-Marie Fiasse. "L'agronomie, c'est la vie! Elle peut s'exprimer en de différents endroits et de différentes manières." (OSA)

Nos partenaires