L'agriculture de demain doit incarner un modèle familial, selon Sabine Laruelle

28/02/14 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

Source: Le Vif

(Belga) L'agriculture familiale est la clé de voûte d'un milieu agricole serein, efficace, et performant, a déclaré vendredi la ministre de l'Agriculture, Sabine Laruelle, au congrès annuel de l'Union des agricultrices wallonnes (UAW) qui abordait à Gembloux l'avenir de l'agriculture familiale.

L'agriculture de demain doit incarner un modèle familial, selon Sabine Laruelle

"Pour beaucoup, c'est le modèle d'exploitation de référence et ce n'est pas anodin que l'ONU a d'ailleurs fait de 2014 l'année internationale de l'agriculture familiale", a-t-elle commenté. Plus de 85% de la main d'oeuvre employée en agriculture est familiale. "Elle mérite donc confiance et soutien", a pour sa part souligné la présidente de l'UAW, Marianne Streel. Si Mme Laruelle se réjouit de la mise en place du statut de la conjointe-aidante, il y a encore du travail. "Certaines femmes aspirent aujourd'hui à un statut plus large", a noté Mme Streel. "Les agricultrices sont des femmes volontaires, indépendantes, entrepreneuses et nous leur devons de poursuivre la route tracée par nos aînées pour qu'elles accèdent à une reconnaissance encore plus complète de leur implication et de leur travail", a-t-elle ajouté. Pour Mme Streel, soutenir l'agriculture familiale, c'est également maintenir un revenu décent pour la famille malgré la pression à la hausse sur les coûts de production et les exigences réglementaires "avec lesquelles il faut sans cesse jongler". En outre, comme les marchés agricoles sont volatiles, ils nécessitent des outils de régulation permettant de stabiliser les prix et de garantir un revenu agricole, a-t-elle poursuivi. Le colloque s'est poursuivi avec cinq revendications formulées par José Antonio Osaba, du Forum rural mondial, pour promouvoir l'agriculture familiale. (Belga)

Nos partenaires