L'AFMPS met en garde contre les risques potentiels des cigarettes électroniques

09/04/13 à 16:45 - Mise à jour à 16:45

Source: Le Vif

(Belga) Les cigarettes, cigares et pipes électroniques présentent un danger potentiel, avertissent mardi l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) et le SPF Santé publique dans un communiqué. La vente et la publicité pour de tels appareils sont interdites en Belgique.

L'AFMPS met en garde contre les risques potentiels des cigarettes électroniques

Il y a trois ans, l'agence des médicaments avait déjà mis en garde les consommateurs à ce sujet mais les problèmes subsistent. "Ces appareils électroniques sont aujourd'hui mis sur le marché sans contrôle spécifique par les pouvoirs publics. Ils sont fabriqués par des entreprises non pharmaceutiques et ne doivent pas répondre aux exigences du secteur pharmaceutique en matière de qualité, sécurité et efficacité", souligne le communiqué. Ces produits, proposés avec ou sans nicotine, sont souvent mis en vente via des sites web illégaux. L'AFMPS et le SPF Santé publique dénoncent par ailleurs le risque de surdosage lié aux appareils contenant de la nicotine. Une dose orale de nicotine peut en effet être létale lorsqu'elle atteint le seuil de 10 mg chez un enfant et de 30-50 mg chez un adulte. Or, les cartouches de ces appareils contiennent parfois plus de 20 mg de nicotine. "L'utilisation conjointe de médicaments autorisés aidant au sevrage tabagique avec la variante de ces appareils contenant de la nicotine peut donc (...) entraîner un surdosage en nicotine", indique encore le communiqué. Il existe également un risque réel de surdosage en nicotine si les appareils viennent à ne plus fonctionner convenablement. "Nous en avons même trouvé sur lesquels il était mentionné qu'ils étaient sans nicotine, mais où de la nicotine a tout de même été trouvée", indique encore Ann Eeckhout, de l'AFMPS. (Belga)

Nos partenaires