L'aéroport international d'Alep fermé après des attaques de rebelles syriens

01/01/13 à 12:28 - Mise à jour à 12:28

Source: Le Vif

(Belga) L'aéroport international d'Alep, la métropole du nord de la Syrie, a été fermé à la suite d'attaques répétées des rebelles qui tiennent une grande partie de la région et plusieurs quartiers d'Alep, a affirmé mardi à l'AFP une source aéroportuaire.

De leur côté, les autorités en charge de l'aéroport ont confirmé cette fermeture, assurant qu'elle avait été décidée pour mener des travaux de maintenance. "Cette fermeture est une mesure provisoire qui a été prise après que des combattants de l'opposition armée ont tenté à plusieurs reprises de viser des avions civils, ce qui pourrait provoquer une catastrophe humanitaire", a affirmé la source à l'aéroport sous le couvert de l'anonymat. Cette source n'a pas précisé la durée de cette fermeture, mais a estimé qu'il s'agirait "certainement d'une période très courte, le temps de reprendre le contrôle des zones entourant l'aéroport où sont déployés les opposants armés afin de garantir la sécurité des avions". L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avait affirmé que le trafic aérien avait été interrompu à l'aéroport d'Alep à la suite d'une forte explosion qui avait provoqué samedi l'incendie d'un avion civil dans l'enceinte de l'aéroport. Selon cette organisation, l'explosion était probablement due à un bombardement rebelle. L'aéroport d'Alep est stratégique pour les rebelles car l'armée l'utilise pour envoyer des renforts dans cette ville en proie depuis plus de cinq mois à une féroce guérilla urbaine alors que les rebelles sont parvenus à prendre plusieurs portions de la route stratégique reliant Damas à Alep. (VIM)

Nos partenaires