L'aérodrome de Spa reste fermé

19/02/13 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Le Vif

(Belga) Plus aucun vol n'est désormais autorisé au départ de l'aérodrome de Spa-Malchamps qui a pris des allures de pôle touristique fantôme. Les avions étaient cloués au sol mardi et les activités autour de l'aérodrome tournaient au ralenti. Même au Sunset, le restaurant, qui reste actuellement ouvert, le client ne se presse pas au portillon. Une décision pour l'avenir du site devrait être prise jeudi par les autorités wallonnes.

Les douze personnes qui gèrent quotidiennement le site sont à leur poste. Elles profitent de cette fermeture "temporaire" pour préparer la haute saison, s'atteler à des dossiers administratifs ou entretenir les aéronefs. Pour les responsables de l'Aero Club et du Skydive, le centre de parachutisme, la réalité est tout autre. Les 300 membres de l'Aero Club sont privés de vol. Aucun cours pratique n'est dispensé, aucun vol d'initiation programmé. Une petite dizaine d'indépendants se retrouvent ainsi sur le carreau. Pour le Skydive, les conséquences sont encore plus graves: 8 employés et 20 indépendants sont menacés de perdre leur emploi. "Nous allons attendre la décision du gouvernement wallon jeudi avant d'envisager l'avenir, concède Werner Delges, le responsable du Skydive. Outre les éventuels licenciements, la société devra peut-être revendre des avions pour rester viable. Nous ne comprenons vraiment pas cette décision précipitée. Un recours en urgence devant le Conseil d'Etat est possible." Les voix s'élèvent d'une part contre la Société wallonne des aéroports (SOWAER), d'autre part contre le ministre wallon de l'Aménagement du territoire, Philippe Henry. Le directeur de la SOWAER, Alain Belot, a annoncé lundi la fermeture pour trois à quatre mois de l'infrastructure spadoise en raison d'un litige autour du permis d'exploitation. (PVO)

Nos partenaires