L'adhésion à Schengen demeure une perspective éloignée pour la Roumanie et la Bulgarie

07/03/13 à 19:02 - Mise à jour à 19:02

Source: Le Vif

(Belga) La Roumanie et la Bulgarie ne rejoindront sans doute pas l'espace Schengen cette année. Après les Pays-Bas, l'Allemagne et d'autres pays ont fait connaître jeudi leur opposition à cette perspective, lors d'une réunion des ministres de l'Intérieur des 27.

$Même si les deux pays respectent désormais les conditions techniques pour rejoindre l'expace Schengen, plusieurs Etats membres estiment qu'ils ne sont pas prêts pour la levée des contrôles aux frontières intérieures. Les Pays-Bas ont fait connaître depuis longtemps leur hostilité à cette adhésion, mais cette semaine, le ministre allemand Hans-Peter Friedrich a lui aussi menacé d'y opposer un veto. D'autres Etats membres sont sur cette ligne. La ministre belge Joëlle Milquet, a elle aussi fait part des réserves. Les réticences sont liées aux problèmes de corruption et au système judiciaire défaillant de les deux derniers pays à avoir rejoint l'UE, épinglés fréquemment dans des rapports de la Commission. La crainte de l'immigration économique est également présente. La question devrait être à nouveau évoquée dans les prochains mois, avec en ligne de mire la possibilité d'une adhésion par étapes. Les contrôles seraient levés dans un premier temps dans les ports et les aéroports, tandis que les contrôles aux frontières terrestres ne le seraient que plus tard. (KAV)

Nos partenaires