L'ACW entend poursuivre les élus N-VA qui l'accusent de faux et de fraude

19/02/13 à 18:07 - Mise à jour à 18:07

Source: Le Vif

(Belga) L'ACW, l'équivalent flamand du Mouvement ouvrier chrétien, a annoncé mardi son intention d'attaquer en justice les élus N-VA qui l'accusent depuis la semaine dernière de faux en écriture et de fraude.

Etant donné que ses accusateurs sont des parlementaires protégés par une immunité, les juristes de l'ACW cherchent toutefois à déterminer si pareilles poursuites sont possibles. "Nous ne pouvons accepter d'être traités de voleurs et de fraudeurs", a martelé mardi le patron de l'ACW, Patrick Develtere, lors d'une conférence de presse. Selon la N-VA, l'ACW s'est rendue coupable de faux en écriture, de fraude fiscale, de conflit d'intérêts et d'abus de bien sociaux dans la gestion des parts bénéficiaires que l'ACW et le MOC détenaient dans Dexia dans un premier temps, puis dans Belfius, ce que conteste le mouvement chrétien. (KNS)

Nos partenaires