L'ABSyM va déposer un recours au Conseil d'État contre la réforme des pensions

11/07/13 à 01:44 - Mise à jour à 01:44

Source: Le Vif

(Belga) Le conseil d'administration de l'Association belge des Syndicats médicaux (ABSyM), réuni mercredi soir, a décidé d'introduire un recours auprès du Conseil d'État en vue de faire annuler l'arrêté royal du 6 juin dernier relatif à la réforme des pensions. Pour l'ABSyM, il s'agit d'une discrimination vis-à-vis des médecins, indique-t-elle dans un communiqué.

Cet arrêté, publié le 18 juin au Moniteur, permet notamment aux travailleurs qui comptabilisent au moins 42 ans de carrière de poursuivre une activité professionnelle au-delà de 65 ans, sans limitation de revenus. Selon l'ABSyM, cette réglementation est discriminatoire vis-à-vis des médecins - mais aussi des dentistes, juristes, avocats ou notaires -, étant donné qu'à 65 ans il leur est impossible de comptabiliser 42 ans d'activité professionnelle. "Une carrière professionnelle ne peut être prise en compte que lorsque les années d'études en médecine et les années de stage ont été accomplies", explique l'association. Par conséquent, l'ABSyM a décidé d'introduire une requête d'annulation de l'arrêté royal en question, rappelant que le Conseil d'État avait déjà jugé "les conditions de 42 ans de carrière pour pouvoir travailler au-delà de 65 ans, sans limitation de revenus et tout en conservant la pension, non fondées". De plus, cette mesure est "tout à fait contraire à la stratégie de la politique actuelle qui incite la population à travailler plus longtemps", estime-t-elle encore. Enfin, l'ABSyM appelle les autres associations et catégories professionnelles touchées à s'associer à sa requête, "afin que d'emblée on puisse introduire un signal fort auprès du gouvernement". (Belga)

Nos partenaires