L'Absym refuse d'entrer en négociation pour conclure un nouvel accord médico-mutualiste

06/12/12 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Le Vif

(Belga) Le principal syndicat de médecins, l'Absym a décidé mercredi lors d'une réunion de son Conseil d'administration de ne pas participer à la réunion de la Commission médico-mutualiste de lundi prochain. Elle refuse par là d'entrer en négociation pour la conclusion du prochain accord tarifaire.

L'Absym pointe du doigt la volonté de la ministre des Affaires sociales et de la Santé Laurette Onkelinx d'imposer le régime du tiers payant social, d'une part, et d'interdire, dans les hôpitaux, les suppléments d'honoraires dans les chambres à deux lits ou en chambres communes, d'autre part. "Les médecins sont disposés à consentir des efforts financiers à l'instar de ce qui est actuellement demandé à tous les citoyens. Mais pas dans un contexte rigide de directives politiques populistes ou de mutuelles qui privilégient leurs propres intérêts financiers au détriment des intérêts des patients et qui imposent aux médecins des obligations administratives extravagantes", a indiqué l'Absym dans un communiqué. "Tout comme ce fut le cas au cours de ces 48 dernières années, l'Absym est disposée à négocier mais plus dans le cadre d'un carcan légal qui n'a cure d'une véritable concertation paritaire et qui érige en modèle de normalité l'arbitraire à l'égard des dispensateurs de soins", a-t-elle averti. (OCH)

Nos partenaires