L'abbaye Notre-Dame de Saint-Remy (Rochefort) s'oppose au projet d'extension de Lhoist

18/06/13 à 15:13 - Mise à jour à 15:13

Source: Le Vif

(Belga) L'abbaye Saint-Remy, où la trappiste de Rochefort est brassée, a fait part mardi aux autorités wallonnes et à la population de son opposition au projet d'extension de la carrière Lhoist qui risque de mettre en péril la source d'eau pure Tridaine qui alimente l'abbaye.

Lhoist Industrie, qui exploite la carrière de "la Boverie" à Rochefort, arrivera en 2023 au terme de l'exploitation. Pour pérenniser son activité, Lhoist souhaite approfondir la carrière de "la Boverie" pour exploiter les réserves de pierre calcaire présentes sous le niveau actuel, ce qui permettrait à la compagnie d'exploiter la carrière jusqu'en 2045. Mais quelques mètres sous le niveau actuel de la carrière se trouve la source d'eau pure Tridaine qui alimente la ville de Rochefort et l'abbaye Saint-Remy où la trappiste de Rochefort est brassée. Pour palier à ce problème, Lhoist prévoit différents pompages de l'eau de la source pour lesquels la compagnie devra obtenir différents permis et réaliser une étude d'incidence sur l'environnement. Actuellement, le dossier en est au stade de l'enquête publique pour la demande de permis pour un essai de pompage de l'eau souterraine. De son côté, l'abbaye s'oppose déjà à cette extension car elle s'inquiète des répercussions qu'auraient ces changements sur sa trappiste et sur l'activité de la brasserie. Par ailleurs, Philippe Henry, ministre wallon de l'environnement, a déclaré qu'il sera "très attentif à la défense d'un patrimoine culturel important qu'est la source utilisée pour la production de la Trappiste de Rochefort". (Belga)

Nos partenaires