Kosovo: le Premier ministre convoque des élections anticipées en juin

06/05/14 à 21:16 - Mise à jour à 21:15

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre du Kosovo Hashim Thaçi a convoqué mardi des législatives anticipées en juin après son échec à faire approuver par le Parlement la création d'une armée dans cette ancienne province serbe indépendante depuis 2008.

"Nous allons commencer les procédures de dissolution du Parlement" mercredi, a déclaré à la presse M. Thaçi après des consultations avec des hauts responsables, dont la présidente Atifete Jahjaga. Le scrutin pourrait avoir lieu le 8 juin, a-t-il dit. M. Thaçi s'efforce depuis des mois à faire aboutir un projet visant à transformer la Force de sécurité du Kosovo, mise en place en 2009, en une véritable force armée forte de 5.000 hommes. Il a notamment rencontré au Parlement l'opposition farouche des élus serbes kosovars, dont le vote favorable est crucial. La Constitution du Kosovo exige qu'une telle loi soit approuvée par les deux tiers des élus kosovars, mais aussi par les deux tiers des élus des minorités. Forte de 100.000 membres sur une population de 1,8 million d'habitants, la communauté serbe ne voit pas d'un bon oeil la création d'une armée kosovare albanaise. Les Serbes préfèrent que l'Otan conserve le rôle d'assurer la sécurité au Kosovo. L'Otan a chassé les forces de Belgrade du Kosovo après une campagne de frappes aériennes au printemps 1999 qui a mis fin à la répression contre les indépendantistes kosovares. Le chef du principal parti d'opposition (LDK), Isa Mustafa, a lui aussi soutenu l'organisation d'élections anticipées car, a-t-il dit, "l'Assemblée ne fonctionne plus". Le Parti démocratique du Kosovo (PDK) de M. Thaçi est arrivé en tête des précédentes législatives de 2010, mais avec seulement 33 élus sur 120. Il gouverne avec l'aide de plusieurs petites formations. (Belga)

Nos partenaires