Koen Geens ministre des Finances - M. Geens se dit CD&V, mais pas membre de l'ACW pour qui son bureau d'avocats a travaillé

05/03/13 à 22:19 - Mise à jour à 22:19

Source: Le Vif

(Belga) Le nouveau ministre des Finances Koen Geens se dit CD&V convaincu, mais pas membre de l'ACW, le mouvement ouvrier chrétien flamand pour qui le bureau d'avocats au sein duquel il officie a travaillé jusqu'ici. Au cours d'un premier échange avec la presse, mardi soir, celui qui a succédé à Steven Vanackere, démissionnaire, s'est dit honoré de pouvoir être ministre, même s'il eût "préféré le devenir dans d'autres circonstances".

Selon le président du CD&V Wouter Beke, Koen Geens a été le premier choix de la direction du parti, après l'annonce par Steven Vanackere de sa démission, lundi soir. Le bureau d'avocats de Koen Geens, Eubelius, avait l'ACW pour client, même si le nouveau ministre lui-même n'a plus travaillé depuis plusieurs années pour la défense de cette association. Koen Geens a confirmé que son bureau d'avocats ne travaillerait plus pour le mouvement ouvrier chrétien flamand, pas plus qu'il ne le fera pour des affaires en lien avec son département ministériel. "On doit savoir quelles personnes on veut voir en politique. J'ai 55 ans et je ne représente donc pas une page blanche; dans le passé, j'ai aidé le mouvement, c'est vrai. Mais j'ai aidé beaucoup de mouvements. C'est bien vrai que je ne suis pas membre de l'ACW", a-t-il commenté devant la presse. "Mais je suis bien membre du CD&V, depuis ma première jeunesse", a-t-il ajouté. Le beau-père de Koen Geens était Jos Dupré, ex-secrétaire d'Etat CVP - formation à l'origine du CD&V - à la fin des années '80 et au début des années '90. Selon le ministre, au sein du CD&V, Stefaan De Clerck, Marianne Thyssen et Kris Peeters sont ses amis. Koen Geens va consacrer les premières journées de son mandat à étudier ses dossiers. "Un ministre de la Culture Patrick Dewael (Open VLD), a un jour demandé six mois pour apprendre ce qu'est la Culture. J'aurai bien droit à quelques jours", a-t-il commenté. (KVH)

Nos partenaires