Kirghizstan: l'ex-président Bakiev condamné à la perpétuité par contumace

25/07/14 à 13:03 - Mise à jour à 13:03

Source: Le Vif

(Belga) La justice du Kirghizstan a condamné vendredi l'ancien président Kourmanbek Bakiev, qui a quitté le pays, à la prison à perpétuité et à la confiscation de ses biens pour la répression des manifestations antigouvernementales de 2010.

Le frère cadet de l'ancien président, Janibek Bakiev, lui même ancien chef du service de protection des personnalités de l'État, a également été reconnu coupable des mêmes faits et condamné à la perpétuité, lui aussi par défaut. Le fils de l'ex-président Kourmanbek Bakiev a pour sa part été condamné par contumace à 10 ans de prison pour blanchiment d'argent et abandon de poste. Deux autres responsables qui travaillaient sous les ordres de Janibek Bakiev ont été condamnés à 25 ans de réclusion chacun, tandis que l'ancien chef des services de sécurité kirghizes a écopé de 20 ans. Tous les accusés ont été condamnés pour la répression des manifestations antigouvernementales du 7 avril 2010, qui ont fait plus de 80 morts et 300 blessés, poussant l'ex-président Kourmanbek Bakiev à quitter le pays. M. Bakiev et ses proches résident actuellement au Bélarus, une autre ex-république soviétique. Ils ont rejeté à plusieurs reprises les accusations formulées contre eux et ont dénoncé un "procès politique", pour lequel ont comparu en tout 28 personnes. (Belga)

Nos partenaires