Kirchner demande l'intervention du pape sur les Malouines

18/03/13 à 18:10 - Mise à jour à 18:10

Source: Le Vif

(Belga) La présidente argentine Cristina Kirchner a demandé lundi "l'intervention" du pape François, son compatriote, dans le conflit entre leur pays et la Grande-Bretagne concernant les îles Malouines.

Kirchner demande l'intervention du pape sur les Malouines

"Je lui ai demandé sa médiation pour parvenir à un dialogue entre les deux parties", a déclaré Mme Kirchner devant la presse à Rome, après une rencontre et un déjeuner avec le nouveau pape, l'ex-archevêque de Buenos Aires Jorge Mario Bergoglio. Elle a rappelé que le pape Jean Paul II avait joué les médiateurs entre le Chili et l'Argentine pour le conflit territorial sur le canal de Beagle, ce qui avait permis "d'aboutir à un accord". De son côté, le Vatican n'a diffusé aucun communiqué sur la rencontre entre Mme Kirchner et le nouveau pape. Le porte-parole du Saint-Siège s'est limité à évoquer une rencontre "très informelle" au sujet de l'entretien de 15 à 20 minutes qu'ils ont eu "en privé". Les habitants de ces îles, appelées Falklands par les Britanniques, ont voté à une majorité écrasante de 99,8% ce mois-ci pour rester un territoire britannique d'outre-mer, lors d'un référendum d'autodétermination non reconnu par l'Argentine. Situées à 400 km des côtes argentines et à 12.700 km de Londres, les Malouines sont sous contrôle britannique depuis 1833. La découverte de gisements de pétrole à la fin des années 1990 n'a fait qu'aiguiser l'intérêt pour cet archipel battu par les vents, peuplé de plus de 2.500 habitants et de près de 500.000 moutons. (GFR)

Nos partenaires