Kinshasa demande à Kigali d'arrêter quatre dirigeants du M23 réfugiés sur son sol

26/07/13 à 19:36 - Mise à jour à 19:36

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement congolais a annoncé vendredi avoir transmis à Kigali trois mandats d'arrêt visant des ressortissants de République démocratique du Congo (RDC) réfugiés au Rwanda, membres de la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) et accusés par Kinshasa notamment de crimes de guerre.

Il s'agit notamment de l'ancien chef politique du M23, Jean-Marie Runiga Lugerelo, et de trois chefs militaires de la rébellion, dont le colonel Baudouin Ngaruye, a précisé le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende Omalanga, dans un communiqué reçu à Bruxelles. (Belga)

Nos partenaires