Kim De Gelder - Pas de séquelles psychologiques pour les victimes et témoins

23/01/13 à 09:11 - Mise à jour à 09:11

Source: Le Vif

(Belga) "Sur les 25 personnes qui étaient directement victimes ou témoins du bain de sang provoqué par Kim De Gelder dans la crèche Fabeltjesland à Termonde, les enfants survivants sont les moins traumatisés. Ils ont aujourd'hui entre 4 et 7 ans et se portent bien", indique Iris Naessens, directrice du service d'accueil des victimes à Termonde, dans Het Laatste Nieuws de mercredi.

Kim De Gelder - Pas de séquelles psychologiques pour les victimes et témoins

"Certains d'entre eux ont subi de graves blessures au couteau et ont des séquelles physiques, mais sur le plan psychique, ils n'ont pas de problèmes. Ils étaient encore trop jeunes pour se rappeler de quelque chose. Nous n'avons reçu jusqu'ici aucune demande en vue d'accompagner des enfants." Quatre ans après le drame, la situation est par contre moins rose pour les parents de victimes et d'enfants survivants. "Ils en souffrent encore beaucoup et le plus dur est à venir avec le procès en assises", commente Mme Naessens. (MUA)

Nos partenaires