Kim De Gelder a trois briquets dans sa cellule: fumer "le calme"

19/02/13 à 05:11 - Mise à jour à 05:11

Source: Le Vif

(Belga) Les policiers qui montaient la garde auprès de Kim De Gelger, en remplacement des gardiens grévistes de la prison d'Audenarde, étaient consternés après avoir découvert que le détenu fume dans sa cellule et possède même trois briquets. Selon les gardiens, fumer "le calme", écrivent mardi La Dernière Heure et Het Laatste Nieuws.

Le directeur de l'établissement pénitentiaire serait réputé pour sa tendance au "laxisme" au sein de la prison. Ainsi, tous les détenus d'Audenarde ont l'autorisation de fumer. "Même Kim De Gelder. Cela le calme", a-t-on répondu aux policiers. Les policiers fustigent ce comportement. "D'après son avocat, il est fou et il entend des voix ! Que se serait-il passé si les voix lui avaient ordonné de mettre le feu à son matelas ? ", constatent-ils. Selon Laurent Sempot, porte-parole de l'administration pénitentiaire, le directeur est seul compétent pour le régime en vigueur au sein de son établissement. "Et dans ce cas, il a sans doute estimé que la présence de trois briquets dans la cellule ne présentait pas un danger aigu pour la sécurité générale", précise-t-il. Le procès de Kim De Gelder, accusé de quatre assassinats et 25 tentatives d'assassinat, s'ouvrira mardi devant la cour d'assises de Flandre orientale à Gand. Son avocat devrait plaider l'irresponsabilité de son client. (VAD)

Nos partenaires