Kiev envoie son propre convoi d'aide humanitaire dans l'Est

14/08/14 à 10:47 - Mise à jour à 10:47

Source: Le Vif

(Belga) Les autorités ukrainiennes ont annoncé jeudi avoir envoyé leur propre convoi humanitaire à destination des populations des bastions rebelles de Donetsk et Lougansk, alors qu'un convoi russe est en route vers la frontière ukrainienne sous le même prétexte.

Kiev envoie son propre convoi d'aide humanitaire dans l'Est

"Le jeudi 14 août à 11H00 sera envoyé des trois villes ukrainiennes de Kiev, Dnipropetrovsk et Kharkiv, un convoi de camions d'aide pour les habitants de Lougansk et de Donetsk", a indiqué le service de presse de la présidence dans un communiqué. "La Croix-Rouge distribuera cette aide à la population civile" de ces deux bastions des insurgés prorusses, ajoute le communiqué. Le convoi ukrainien, composé de 15 camions transportant 240 tonnes de produits de première nécessité, s'arrêtera dans la ville de Starobilsk, localité sous contrôle du gouvernement à 97 km au nord de Lougansk, où il sera pris en charge par le Comité international de la Croix-Rouge. Les autorités ukrainiennes ont décidé mercredi d'allouer 10 millions de hryvnias (570.000 euros) pour les besoins humanitaires des populations de l'est du pays, victimes de quatre mois de combats entre les insurgés prorusses et les forces loyalistes. L'Ukraine et la Russie se livrent un bras de fer depuis plusieurs jours concernant les modalités de la distribution d'une aide humanitaire russe aux bastions rebelles de Donetsk et Lougansk, assiégés par l'armée ukrainiennes et confrontés à une situation humanitaire "critique". L'Ukraine, comme de nombreux pays occidentaux, soupçonne que ce convoi parti mardi matin d'une base militaire des environs de Moscou et qui est à l'arrêt dans le sud de la Russie ne serve de couverture à une éventuelle intervention russe en Ukraine. Un scénario qualifié "d'absurde" par le ministère russe des Affaires étrangères. Kiev a finalement proposé mercredi que l'aide soit acheminée puis distribuée à Lougansk par la Croix-Rouge, après avoir été inspectée à un poste-frontière proche de cette ville. (Belga)

Nos partenaires