Kerry: les négociations israélo-palestiniennes à un moment "critique"

03/04/14 à 14:03 - Mise à jour à 14:03

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a averti jeudi que le processus de paix israélo-palestinien était à "un moment critique" et a sommé les deux parties de trouver un compromis pour sauver leurs négociations.

Kerry: les négociations israélo-palestiniennes à un moment "critique"

Les négociateurs palestiniens, israéliens et américains ont fait des progrès lors d'une rencontre à Jérusalem qui s'est poursuivie jusqu'à 04H00 (01H00 GMT), mais "il existe encore un fossé qui doit être comblé assez rapidement", a déclaré M. Kerry. "Clairement nous nous trouvons à un moment critique", a-t-il ajouté, assurant toutefois que "le dialogue reste ouvert". M. Kerry s'exprimait devant les journalistes à Alger après un entretien avec son homologue algérien Ramtane Lamamra, au début de sa première mission en Afrique du Nord qui doit ensuite le mener au Maroc. Le responsable américain a affirmé qu'il entrerait de nouveau dans l'après-midi en contact avec les dirigeants palestinien Mahmoud Abbas et israélien Benjamin Netanyahu. Il a estimé que c'est le moment pour les Israéliens et les Palestiniens de saisir l'occasion de faire la paix, alors que leurs négociations traversent une nouvelle crise. "Vous pouvez faciliter, vous pouvez pousser, vous pouvez donner un petit coup de coude, mais ce sont les parties elles-mêmes qui doivent prendre des décisions cruciales en vue d'un compromis", a déclaré M. Kerry, montrant des signes de frustration après de longs mois d'efforts n'ayant pas réussi à réduire le fossé entre les deux parties. "Comme le dit le vieux proverbe "+On peut amener un cheval à l'abreuvoir mais on ne peut pas le forcer à boire+", a encore dit M. Kerry. "Maintenant, c'est le moment de boire, les dirigeants doivent le savoir". Le chef de la diplomatie américaine a assuré que son pays restait engagé dans le processus de paix, ajoutant que les discussions israélo-américano-palestiniennes se poursuivraient pour sauver les négociations. (Belga)

Nos partenaires