Kerry: "Kabila doit respecter la Constitution en vue de la présidentielle 2016 en RDC"

04/05/14 à 13:13 - Mise à jour à 13:13

Source: Le Vif

(Belga) Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, doit respecter la Constitution de son pays qui lui interdit de briguer un nouveau mandat en 2016, a déclaré dimanche à Kinshasa le secrétaire d'Etat américain John Kerry.

Kerry: "Kabila doit respecter la Constitution en vue de la présidentielle 2016 en RDC"

"Je crois que [le président Kabila] a clairement en tête le fait que les Etats-Unis d'Amérique sont intimement convaincus [...] que le processus constitutionnel doit être respecté", a déclaré à la presse le ministre des Affaires étrangères américain, John Kerry à l'issue d'une rencontre avec le président congolais. "C'est ainsi que l'on renforce un pays. Je n'ai aucun doute sur le fait que l'héritage du président Kabila sera défini par les progrès qu'il a fait, en particulier l'année dernière, en vue de la résolution de la question sécuritaire dans l'Est du pays, et sur le plan économique", a dit M. Kerry, faisant référence à la victoire de l'armée congolaise sur les rebelles du Mouvement du 23 Mars (M23) fin 2013. "C'est un homme jeune qui dispose encore d'un temps considérable pour apporter sa contribution à son pays", a estimé le secrétaire d'Etat. "Les Etats-Unis d'Amérique pensent qu'un pays est renforcé, que son peuple éprouve du respect pour leur nation et leur gouvernement quand le processus constitutionnel est mis en oeuvre comme il convient et qu'on s'attache à le faire respecter", a encore dit M. Kerry. Arrivé au pouvoir par voie successorale à la mort de son père, Laurent-Désiré Kabila, en 2001, Joseph Kabila est âgé de 42 ans. Elu chef de l'Etat en 2006 à l'occasion des premières élections libres du Congo indépendant, il s'est maintenu au pouvoir pour cinq années de plus à l'issue d'un scrutin contesté par l'opposition et la communauté internationale. (Belga)

Nos partenaires