Kenya - Nouvelles violences tribales dans le sud-est du pays, au moins six morts

21/12/12 à 08:04 - Mise à jour à 08:04

Source: Le Vif

(Belga) Au moins six personnes ont été tuées et plusieurs blessées vendredi dans l'attaque d'un village de la région de la rivière Tana, dans le sud-est du Kenya, où des tueries tribales avaient fait plus de 100 morts entre août et septembre, ont indiqué des policiers sous couvert de l'anonymat.

"Des inconnus ont attaqué le village de Kipao à l'aube et semé la terreur", a déclaré un policier, ajoutant que six personnes, membres présumées de la tribu Orma avaient été tuées. "Six personnes de l'une des communautés sont mortes après avoir été abattues", a déclaré un autre policier, présent sur les lieux, sans exclure un bilan plus lourd. Le chef de la province de la Côte, Aggrey Adoli, a confirmé l'attaque mais a refusé de donner un bilan dans l'immédiat. Entre mi-août et mi-septembre, plus de 100 personnes avaient été tuées au cours de violences - attaques de villages et opérations de représailles - entre communautés rivales orma - essentiellement des éleveurs - et pokomo - majoritairement agriculteurs -, toutes deux installées le long de la rivière Tana. Selon un des policiers, les tensions entre communautés orma et pokomo étaient remontées ces derniers jours sur fond d'opération de désarmement. "Il y a eu des tensions ces deux derniers jours, à propos d'un ordre fait aux communautés de rendre leurs armes, certains avaient le sentiment que le gouvernement était plus tolérant d'un côté" que de l'autre, a expliqué ce policier. (JAV)

Nos partenaires