Kazakhstan: le gouvernement reste en place, le Premier ministre est remplacé

02/04/14 à 19:26 - Mise à jour à 19:26

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre du Kazakhstan, Serik Akhmetov, a démissionné et le président Noursoultan Nazarbaïev l'a remplacé par son chef de cabinet Karim Massimov, ont annoncé mercredi les autorités de ce pays d'Asie centrale.

"Le chef de l'Etat a accepté aujourd'hui ma démission", a déclaré M. Akhmetov, selon la télévision qui n'a pas fourni d'explication pour cette démission inattendue du chef du gouvernement, en fonction depuis 2012. M. Akhmetov a souhaité que le gouvernement, dont la dissolution est entraînée par sa propre démission, reste en place avec un nouveau Premier ministre. La présidence a de son côté indiqué sur Twitter que M. Nazarbaïev avait proposé la candidature de son actuel chef de cabinet, Karim Massimov, qui est par ailleurs le prédécesseur de M. Akhmetov au poste de Premier ministre, qu'il a occupé de 2007 à 2012. "Les députés du Parlement ont approuvé à l'unanimité la candidature de Karim Massimov pour le poste de Premier ministre", a indiqué le service de presse de la présidence. Docteur en économie, M. Massimov a été formé à l'Université Patrice Lumumba de l'Amitié des peuples, à Moscou, à l'époque soviétique. Parlant l'anglais, le chinois et l'arabe, il a travaillé dans le secteur bancaire dans les années 1990, et en 1994-1995 dans une représentation commerciale à Hong Kong, avant d'entrer au gouvernement en 2000, d'abord comme ministre des Transports. Le Kazakhstan, ex-république soviétique d'Asie centrale riche en hydrocarbures, a dû dévaluer sa monnaie, le tengué, de 19% en février par rapport au dollar. Ce pays avait déjà dévalué en 2009 en raison de la crise financière mondiale qui l'avait durement touchée et de la chute des prix du pétrole. (Belga)

Nos partenaires