Karl Vanlouwe (N-VA) plaide pour une sortie de la Francophonie

10/10/12 à 20:00 - Mise à jour à 20:00

Source: Le Vif

(Belga) Le sénateur et président de la Commission des Affaires étrangères de la Haute assemblée, Karl Vanlouwe (N-VA), a plaidé mercredi pour une sortie de la Belgique en tant que telle de l'Organisation de la Francophonie. L'adhésion belge serait reprise par la Communauté française (Fédération Wallonie-Bruxelles) de la Belgique.

Karl Vanlouwe (N-VA) plaide pour une sortie de la Francophonie

Le sénateur a dénoncé dans un communiqué la participation belge au Sommet de la Francophonie à Kinshasa, qui sera assurée par le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, et le ministre-président de la Communauté française, Rudy Demotte. Selon lui, la Belgique a manqué de la sorte l'occasion d'envoyer "un signal clair" au président de la République Démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, à propos "des élections frauduleuses de l'an passé" ou de la persistance de la guerre dans l'est du pays. "Pour la N-VA, ce sommet à Kinshasa est le moment opportun pour évaluer l'adhésion du royaume de Belgique à la Francophonie", dit le parti nationaliste dans un communiqué. "La Belgique n'est plus, dans les faits, un pays francophone depuis longtemps. La diplomatie belge ferait peut-être mieux de s'y résoudre pour une fois. Le fait que les valeurs de la Francophonie ne sont d'application que sur papier sont une bonne occasion d'ouvrir un débat sur l'adhésion", a ajouté le sénateur. A ses yeux, M. Demotte devrait faire le choix d'une adhésion complète de la Communauté française à l'organisation. "De la sorte, la majorité de ce pays ne se sentira plus représentée à cette réunion internationale qui ne sert la démocratie et les droits de l'homme qu'en apparence". (MUA)

Nos partenaires