Kabila et Museveni veulent une conclusion "rapide" des discussions entre RDC et M23

02/12/13 à 17:51 - Mise à jour à 17:51

Source: Le Vif

(Belga) Les négociations entre les autorités de République démocratique du Congo (RDC) et la rébellion congolaise du M23 doivent reprendre et aboutir "rapidement", ont convenu lundi les présidents congolais et ougandais réunis à Kampala.

Kabila et Museveni veulent une conclusion "rapide" des discussions entre RDC et M23

Le président ougandais Yoweri Museveni et son homologue de RDC Joseph Kabila, en visite de travail d'une journée, se sont rencontrés lundi à Entebbe, à une trentaine de km de Kampala "pour discuter principalement du processus de paix inachevé entre le gouvernement de RDC et les rebelles du M23", a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouvernement ougandais, Ofwono Opondo. "Ils ont convenu que les négociations de paix devaient reprendre et être conclues rapidement", a-t-il ajouté: "cela veut dire que nous attendons le retour immédiat à Kampala de l'équipe de négociateurs du gouvernement de RDC et celle du M23 à Kampala, comme prescrit par les deux chefs d'Etat, pour reprendre les négociations". Un bref communiqué publié à l'issue de la rencontre par la présidence ougandaise, était beaucoup plus laconique, indiquant simplement que "les deux chefs d'Etat ont convenu que le Dialogue de Kampala entre le gouvernement de RDC et le M23 devait être mené à terme dès que possible, afin de faciliter le retour pacifique des ex-combattants du M23 (en RDC) et l'achèvement du processus de démobilisation". Autorités de RDC et responsables du M23 ont négocié, sans grande avancée, à Kampala de décembre 2012 à début novembre 2013, date de la capitulation de la rébellion, balayée par une offensive de l'armée congolaise appuyée par une brigade offensive de l'ONU. Les deux parties devaient signer le 11 novembre un texte mettant fin au conflit, mais Kinshasa a refusé, exigeant, fort de sa victoire militaire, une modification de certains termes, rejetée par le M23. (Belga)

Nos partenaires