Jusqu'à 19 services agréés d'aide et de soins aux personnes prostituées en Wallonie

06/02/14 à 16:15 - Mise à jour à 16:15

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement wallon a approuvé jeudi un projet de décret prévoyant l'agrément et le financement de services d'aide et de soins aux personnes prostituées. La ministre régionale de la Santé Eliane Tillieux a proposé d'agréer jusqu'à 19 services ou antennes à travers la Wallonie.

Jusqu'à 19 services agréés d'aide et de soins aux personnes prostituées en Wallonie

L'objectif est de mieux protéger ces femmes et ces hommes en les encadrant, y compris sur le plan médical, afin notamment de minimiser les risques de maladies sexuellement transmissibles comme le sida. Le décret vise également à lutter contre la stigmatisation à l'égard des personnes prostituées, contribuer à leur sécurité, les soustraire à la violence et au contrôle des proxénètes et enfin améliorer leurs conditions de vie, selon un communiqué de la ministre socialiste. "La prostitution est une réalité. Au-delà des débats entre légalisation et abolition, (j')estime impératif d'adopter une approche pragmatique, tout en continuant à combattre avec la plus grande fermeté les réseaux de traite des êtres humains et toute forme d'exploitation", a commenté Mme Tillieux. Plusieurs associations travaillent déjà de manière ambulatoire en Wallonie avec les personnes ayant un lien avec la prostitution (information, aide, écoute et prévention). "Le travail d'aide psycho-sociale et l'accompagnement des personnes qui se prostituent peut avoir pour effet positif de les sensibiliser au dépistage, leur permettre de trouver un hébergement sûr, bénéficier d'un suivi administratif et suivre une formation dans un objectif d'insertion socio-profesionnelle", souligne encore la ministre. (Belga)

Nos partenaires