Jusqu'à 15.000 soldats étrangers pourraient rester en Afghanistan après 2014

21/11/13 à 09:01 - Mise à jour à 09:01

Source: Le Vif

(Belga) Le président afghan Hamid Karzaï a annoncé jeudi qu'entre 10.000 et 15.000 soldats étrangers pourraient rester en Afghanistan après le retrait de l'Otan, fin 2014, si le traité bilatéral de sécurité avec les États-Unis est signé.

Jusqu'à 15.000 soldats étrangers pourraient rester en Afghanistan après 2014

"Si (ce traité) est signé, entre 10.000 et 15.000 soldats (étrangers) resteront. Quand je dis +soldats+, je ne parle pas seulement des Américains, mais également de troupes venant d'autres pays de l'Otan, de pays comme la Turquie, ou d'autres pays musulmans", a dit M. Karzaï. Le président afghan s'exprimait devant les 2.500 délégués de la Loya Jirga, grande assemblée traditionnelle afghane, qui examinera jusqu'à dimanche à Kaboul un traité bilatéral de sécurité (BSA) négocié laborieusement depuis des mois entre les États-Unis et l'Afghanistan. Ce traité doit définir les modalités d'une présence militaire américaine en Afghanistan au terme de la mission de combat de l'Otan, fin 2014. Mercredi, le secrétaire d'État américain, John Kerry, a annoncé s'être entendu avec le président afghan Hamid Karzaï sur les "termes" du BSA. Kaboul a publié de son côté un projet d'accord selon lequel les soldats américains qui resteraient en Afghanistan après 2014 bénéficieraient de l'immunité de juridiction, principal point d'achoppement entre les deux pays. En Irak, les États-Unis comptaient maintenir un contingent au-delà de 2011 mais ils avaient finalement rapatrié l'ensemble de leurs troupes car Bagdad avait refusé de leur accorder cette immunité. S'il est approuvé par la Loya Jirga, le BSA sera ensuite transmis au Parlement, avant son éventuelle promulgation par le président Karzaï. (Belga)

Nos partenaires