Juncker assure qu'il n'est pas intéressé par un poste européen

13/07/13 à 15:42 - Mise à jour à 15:42

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker, dont le gouvernement de coalition avec les socialistes est en sursis depuis jeudi, a affirmé samedi qu'il n'était pas intéressé par des responsabilités européennes.

"Je ne suis plus intéressé par un poste européen", a déclaré à la radio luxembourgeoise RTL Lëtzebuerg M. Juncker qui a présidé l'Eurogroupe de 2005 à 2013. Il avait été pressenti en 2009 pour la présidence du Conseil européen, avant d'être récusé notamment par le président français Nicolas Sarkozy. M. Juncker, 58 ans, a reconnu qu'en 2004 il avait pu être tenté par le poste de président de la Commission européenne puis en 2009 par celui de président de l'UE, mais qu'il n'était depuis lors "plus du tout intéressé par un poste européen". Un des grands reproches faits à M. Juncker est d'avoir délaissé son pays au profit de l'Europe, notamment ces dernières années lorsqu'il s'est battu pour sauver l'euro à la tête de l'Eurogroupe. Le Premier ministre luxembourgeois, dont la responsabilité a été engagée dans un scandale sur les dysfonctionnement du Service de renseignement du pays (Srel), a été contraint jeudi de demander au Grand-Duc Henri, chef d'Etat du Luxembourg, d'organiser des élections anticipées pour éviter à son gouvernement de démissionner et affronter une motion de censure de son partenaire socialiste. Jean-Claude Juncker, inamovible Premier ministre luxembourgeois depuis 18 ans, espère pouvoir se succéder à lui-même. Il a été désigné jeudi chef de file du parti chrétien social pour les élections législatives anticipées qui se dérouleront en principe le 20 octobre prochain. (Belga)

Nos partenaires