Jugement lundi dans l'affaire qui oppose Ryanair et six de ses ex-employés

03/11/13 à 14:39 - Mise à jour à 14:38

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal du travail de Charleroi rendra le lundi 4 novembre son jugement dans l'affaire qui oppose la compagnie "low cost" irlandaise Ryanair à six de ses ex-employés. Ceux-ci reprochent à la compagnie d'avoir appliqué le droit du travail irlandais plutôt que le droit du travail belge, plus avantageux, alors qu'ils vivaient en Belgique et que leur lieu de travail principal était selon eux l'aéroport de Charleroi.

Jugement lundi dans l'affaire qui oppose Ryanair et six de ses ex-employés

Les six ex-employés réclament à la compagnie quelque 20.000 euros à titre provisionnel. Ce montant comprend notamment des pécules de vacances, des primes de fin d'année et des indemnités qui, selon l'interprétation des six employés, leur restent impayés. Devant le tribunal du travail, l'avocat de la compagnie a défendu une toute autre interprétation. Selon lui, l'aéroport de Charleroi, que les six employés rejoignaient pour travailler, n'est qu'un port d'attache, l'essentiel des prestations s'effectuant en vol. Du coup, la compagnie "low cost" n'aurait pas à préférer le droit du travail belge. En cela, Ryanair respecterait les réglementations européennes. Si le jugement rendu lundi donne raison aux six ex-employés, il pourrait faire jurisprudence. En effet, la compagnie irlandaise est souvent critiquée pour le recours qu'elle a au droit du travail irlandais. (Belga)

Nos partenaires