Journée sans voiture - "Aucune raison de supprimer cette journée"

23/05/13 à 14:05 - Mise à jour à 14:05

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire d'État bruxellois à la Mobilité, Bruno De Lille, a affirmé jeudi n'avoir "aucune raison" de ne pas organiser la traditionnelle Journée sans voiture le dimanche 22 septembre prochain, après que la presse eut révélé que "plusieurs irrégularités entachent la légalité" de cette journée, selon une lettre du procureur du Roi de Bruxelles, Bruno Bulthé.

Journée sans voiture - "Aucune raison de supprimer cette journée"

Cette journée est une valeur sûre à Bruxelles depuis plus de dix ans et personne ne demande de la supprimer, a assuré M. De Lille (Groen) dans un communiqué. Il a ajouté avoir pris des contact avec M. Bulthé. L'organisation Mobiel 21 a également souligné que les dimanches sans voiture n'étaient en rien "illégaux". Selon le journal 'Le Soir' de jeudi, plusieurs irrégularités entachent la légalité de la Journée sans voiture. Les dispositions encadrant cette journée sans voiture seraient ainsi illégales, selon une lettre de M. Bulthé adressée au procureur général près la cour d'appel de Bruxelles. Le magistrat cite notamment l'impossibilité de sanctionner le non-respect de l'interdiction de circuler ou de dépasser les 30 km/h. M. De Lille a assuré que les préparatifs pouvaient se poursuivre, faisant état de contacts avec le parquet et notamment un entretien téléphonique, jeudi encore, avec M. Bulthé. "Nous présenterons prochainement une solution structurelle", a-t-il ajouté. De son côté, l'ASBL Mobiel 21, organisatrice de la journée, a également indiqué que l'édition 2013 de la Journée sans voiture aurait bien lieu le 22 septembre. (Belga)

Nos partenaires