Journée internationale des hommes - L'IEFH a reçu 32 plaintes d'hommes en 2012 dans le domaine du travail

18/11/13 à 20:41 - Mise à jour à 20:41

Source: Le Vif

(Belga) A l'occasion de la Journée internationale des hommes, l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes rappelle que les stéréotypes sexistes touchent aussi les hommes. Dans les métiers connotés comme étant "féminins", les hommes se voient régulièrement refuser un poste en raison de leur sexe. Ainsi en 2012, l'Institut a reçu 32 plaintes d'hommes dans le domaine du travail.

"Même si les femmes sont plus fréquemment victimes de discriminations - généralement plus graves - fondées sur le sexe (...), les hommes en sont également victimes", souligne Michel Pasteel, directeur de l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes. L'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes constate par ailleurs que de plus en plus d'hommes marquent le désir de s'investir davantage dans la sphère familiale. "Or, des hommes désireux de prendre leur congé de paternité ou parental sont confrontés à des discriminations allant des brimades des collègues, à la menace de licenciement, en passant par le refus de promotion ou l'accumulation du travail", souligne l'Institut. Dans une étude de 2011, l'Institut avait constaté que 10,8 % des répondants avaient rencontré des problèmes au travail lors de la demande ou de la prise de leur congé de paternité. Les hommes sont aussi victimes de violence, parfois de la part de certaines femmes. "Même si les victimes masculines de violence sont moins nombreuses, seules 9,8% (contre 13,9% pour les femmes) osent déposer plainte , en raison du poids des stéréotypes dans notre société qui condamnent les hommes à être forts, dominants, et à souffrir en silence", dénonce encore Michel Pasteel. (Belga)

Nos partenaires