Journée européenne de l'épilepsie - Lutter contre la stigmatisation qui pèse sur le patient

06/02/14 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

Source: Le Vif

(Belga) La Ligue francophone belge contre l'épilepsie entend s'attaquer à tout ce qui contribue à stigmatiser cette maladie à l'occasion de la Journée européenne qui lui est consacrée, le lundi 10 février. La stigmatisation de l'épilepsie inquiète le patient plus que le problème de santé lui-même, soutient Michel Ossemann, président de la Ligue.

A l'appui de sondages réalisés en Belgique francophone, la Ligue a pu évaluer à quel point cette affectation du cerveau était encore méconnue du grand public mais également de certains professionnels de la santé. Pour le docteur Ossemann, ce manque de connaissance est notamment entretenu par l'héritage historique de tous les préjugés liés à ce qu'il appelle une "maladie psycho-médico-sociale". Le mot 'épileptique' possède en effet une "charge historique" importante, selon lui. Et de rappeler les dérives du mouvement eugéniste au début du 20e siècle ou encore que jusqu'en 1980, selon la loi en vigueur, les personnes épileptiques n'étaient pas en droit de se marier dans certains Etats américains. La stigmatisation associée à l'épilepsie est liée au manque de connaissance de la maladie ainsi qu'au caractère imprévisible des crises engendrant une exclusion sociale, selon la Ligue. Une personne sur 150 à 200 est concernée par l'épilepsie. Soixante mille personnes sont touchées en Belgique. L'épilepsie débute souvent durant l'enfance mais peut apparaître à tout âge, sous diverses formes. Les crises peuvent entraîner de lourdes conséquences pour les patients au quotidien, telles que le sous-emploi, un niveau d'éducation moins élevé, l'anxiété, la dépression, davantage de difficultés à obtenir un permis de conduire, une diminution de la socialisation ainsi que des troubles sexuels. Dans le cadre de la Journée européenne, la Ligue inaugure un cycle de conférences destiné à enrichir les connaissances des patients, des professionnelles de la santé et de la population. La première conférence est prévue ce lundi 10 février à 20 heures au siège social de la Ligue à Forest et portera sur "le travail et la personne souffrant d'épilepsie". (Belga)

Nos partenaires