Journée d'actions secteur public - La CGSP remet une lettre pleine d'inquiétudes à Di Rupo

24/06/13 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Source: Le Vif

(Belga) Les militants de la CGSP-ADMI ont remis, lundi à Mons, une lettre ouverte à l'attention du Premier ministre Elio Di Rupo, dans le cadre de la journée d'action nationale des administrations et institutions publiques. Ils s'inquiètent de la situation préoccupante du secteur public et demandent des garanties d'avenir.

Une délégation d'une cinquantaine de militants de la CGSP s'est rassemblée lundi à la mi-journée sur la Grand-Place de Mons pour remettre, à l'Hôtel de Ville, une lettre ouverte à un membre du cabinet du Premier ministre Elio Di Rupo, retenu à Bruxelles. L'action syndicale s'inscrit dans le cadre du prochain conclave budgétaire du gouvernement et du prochain transfert de compétences. Dans sa lettre ouverte, la CGSP veut attirer l'attention du gouvernement sur la situation estimée préoccupante que traverse la fonction publique. Le syndicat attend des solutions durables. La CGSP demande notamment des moyens pour l'emploi public, "à la hauteur de ce qui a été déployé pour le monde de la finance". Le syndicat évoque par ailleurs, entre autres, "des mesures injustifiées de restructuration, réduction d'effectifs ou de détricotage du statut des agents". Il indique également que "le financement de la fonction publique est insuffisant pour qu'elle puisse accomplir pleinement ses missions". La CSGP demande aussi de renforcer le système des pensions et garantir aux agents une pension publique pour l'ensemble de la carrière effectuée dans le secteur public. (Belga)

Nos partenaires