Joëlle Milquet veut une police plus efficace

14/09/13 à 09:12 - Mise à jour à 09:12

Source: Le Vif

(Belga) Proximité, efficacité, modernité et qualité: tels sont les objectifs clés de la réforme de la police envisagée par la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet (cdH) qu'elle détaille samedi dans les journaux de SudPresse. Elle souhaite ainsi une amélioration des structures et une modernisation des outils de communication.

Joëlle Milquet veut une police plus efficace

En termes de proximité, la ministre est favorable à une présence policière plus importante sur le terrain et à davantage de compétences pour les gardiens de la paix et les agents de gardiennage. Pour parvenir à ce premier objectif, elle vise plus d'efficacité et suggère une amélioration et une simplification des structures "pour réduire l'hypertrophie du management qui résulte d'une mauvaise organisation. Cela mobilise trop de policiers", souligne-t-elle. Joëlle Milquet propose également la création d'organes de concertation pour renforcer celle-ci entre toutes les autorités. Cela permettra également de réaliser des économies d'échelle, ajoute la ministre. Elle propose également une meilleure coordination avec la Défense. La priorité de Joëlle Milquet concerne la modernisation des outils de communication, dans un sens large. Elle suggère ainsi que les policiers utilisent un smartphone pour par exemple rédiger un pv et préconise l'utilisation des réseaux sociaux. "Je dirais qu'il faut un plan Marshall des télécommunications à la police", lance-t-elle. Sur le plan de la qualité, Joëlle Milquet planche sur une réforme complète des examens pour devenir policier "avec de vrais examens". La ministre veut également une police éthique, avec des règles strictes en matière de déontologie, avec notamment la création d'un conseil de discipline collectif. Elle se dit enfin favorable aux mini-caméras sur les uniformes en respectant la vie privée. (Belga)

Nos partenaires